Généreux Noël

Au hasard de mes recherches, j’ai rencontré Généreux Noël, un prénom peu courant et tellement bien accordé à son patronyme. C’était un après-midi pluvieux du mois de décembre, et j’ai cherché à suivre le fil de sa vie à partir des archives et autres documents disponibles sur internet. Je vous souhaite une bonne lecture et un joyeux et généreux Noël 2019

Généreux Antoine Noël est né le 21 juillet 1881 à Angerville-Bailleul en Seine-Inférieure, aujourd’hui Seine -Maritime. C’est le fils d’un berger : Edmond Isidore Noël et d’une tisserande : Adeline Marie Martin.
A 19 ans, Généreux est domestique de ferme et réside au hameau d’Antiville à Grainville-Ymauville, à quelques kilomètres de son lieu de naissance comme nous l’indique le recensement de 1901. AD 76-6M0452 vue 11undefined
A 20 ans, c’est un jeune homme d’1,67 mètre, il a les cheveux châtain clair et les yeux bleus. Il est affecté aux services auxiliaires de l’armée car il souffre d’atrite (sic) chronique au genou gauche.

Son inscription sur les listes électorales permet de situer Généreux en 1903 à Grainville-Ymauville . Ensuite il commence une carrière de cheminot aux Chemins de Fer de l’État qui le fait changer régulièrement de domicile. Entre 1905 et 1906, il est homme d’équipe à Voutré en Mayenne et prend pension chez Mme Cahoreau, qui élève ses deux filles en tenant un café. Son séjour en Mayenne se prolonge au moins jusqu’en 1907, car en mai il épouse Marie Valentine Gendrix à Saint-Pierre-la-Cour.

Il effectue entre le 14 et le 27 octobre 1910 une période d’instruction dans la 4ème section des Chemins de fer de Campagne. En 1913, il est inscrit sur la liste électorale de Saint-Etienne-du-Rouvray (76). La même année a lieu la naissance de sa fille Rolande à Evreux (27), la famille réside au 51 rue Saint-Thomas. Généreux est mobilisé entre le 2 août 1914 et le 23 octobre 1919. Pendant le conflit, sa deuxième fille nait à Evreux, elle se prénomme Juliette. Généreux se présente sur la liste SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière) de l’Eure pour les élections à la chambre des députés de 1919, sa candidature n’est pas retenue. Le recensement de 1921 nous apprend que la famille réside toujours à la même adresse à Evreux.

Encore une fois c’est son inscription sur les listes électorales qui permet de retrouver Généreux en 1924, il s’est installé à Courbevoie au 61, rue des minimes. C’est dans cette ville que ses deux filles se marient en 1933 et en 1936. En janvier de cette même année Généreux, commis principal, reçoit la médaille d’honneur des chemins de Fer pour ses 30 années de service. Généreux décède le 8 mars 1959 à Courbevoie, sa femme l’a précédé, elle est décédée aux Mureaux (78) en 1946 à l’âge de 57 ans.

Voilà en quelques clics, le résumé de la vie de Généreux Noël.

SITOGRAPHIEconsultation du 15/12/2019
http://www.lamayenne.fr État civil, recensements de population.
http://www.archives.eure.fr État civil, recensements de population.
http://www.archivesdepartementales76.net État civil, Matricules Militaires.
http://www.archives.hauts-de-seine.fr État civil.
http://www.archives.paris.fr Listes électorales.
http://www.geneanet.orgListes électorales département Seine-Maritime.
http://www.wikipedia.org Administration des Chemins de fer de l’Etat
http://www.cparama.comcartes postales de gare
http://www.insee.frStatistiques des prénoms en France depuis 1900
http://www.gallica.bnf.frJournal officiel de la République Française
http://www.maitron-en-ligne-.univ-paris1.frDictionnaire biographique mouvement ouvrier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s